Les soins de la corne aux crins

Le cavalier responsable

De nombreux cavaliers sont à la recherche de cohérence entre leurs convictions et la pratique équine. Comment s’engager de manière responsable dans les soins naturels apportés à son cheval? Comment consommer utile et efficace pour soigner crevasses, blessures, irritations, galle de boue ou dermite estivale?

Dans les cosmétiques et les soins pour chevaux, nous rejoignons de nombreux secteur d’activité. Il y a un choix énorme, le marché est saturé de produits dont on ne comprend pas toujours l’utilité mais qui sont là pour vous séduire et vous faire consommer. Des dizaines de variantes existent par exemple pour une graisse à pied avec toutes les couleurs de corne et tous les états. Il y a de quoi s’y perdre. Même scénario pour les shampoings, les soins de la robe, les soins des crins. Entre les pshit-pshit, les bouteilles et les pots, les rayons sont surchargés de propositions. 

Les trousses et coffres de grooming et de soins débordent souvent devant les boxes.

Est-ce bien nécessaire tout ça? Evidemment non, concentrons-nous sur l’essentiel, ce qu’il faut à votre cheval pour rester en bonne santé sans surconsommer.

Soin crin queue

Les soins internes et externes.

Les bobos, blessures, dermatoses divers sont autant de signaux que vous envoie votre compagnon. Un moment de fatigue, un changement dans son alimentation, son environnement, l’attention qu’il reçoit, toutes ces petits évènements quotidiens peuvent mettre l’immunité à mal. C’est à ce moment que le corps manifeste, comme nous d’ailleurs!

Il ne faut pas se contenter de soigner les symptômes mais aussi chercher les causes. Souvent, une stimulation de l’immunité avec un petit traitement par un complément alimentaire va rebooster l’organisme. N’hésitez pas à 1 ou 2 fois par an, particulièrement aux changements de saison à penser au Complément Alimentaire.

Evitez tant que ce peut les produits irritants, ou les produits qui contiennent des antibiotiques, des anti inflammatoires, de la cortisone… Efficaces sur le moment, ils vous feront rentrer dans un cercle infernal où les petits maux se répètent et se renouvellent sans cesse? Pourquoi? Par ce que la réponse est trop brutale. Les désinfectants par exemple vont certes garder les bactéries éloignées mais vont également décaper tout le microbiome naturel si utile à la cicatrisation.

Anticiper par des soins sains de manière régulière permet d’éviter beaucoup de soucis.

Soin de la robe et du crin tête cheval

Un soin régulier des sabots avec une corne bien entretenu avec des ingrédients nobles évitera qu’ils s’abîment. Cela suffit, inutile d’avoir des dizaines de graisses pieds différents. Oui, c’est un peu plus cher mais on en utilise peu et cela évite beaucoup de complications: consommer moins mais consommer mieux.

Un shampoing doux hypoallergénique de temps en temps quand c’est nécessaire permet de garder la robe saine et brillante sans devoir rajouter d’autres produits lustrants. La robe s’entretient très bien naturellement, en particulier quand l’organisme est soutenu par des plantes qui renforcent le métabolisme de la peau.

Un crin régulièrement gaîné et brossé s’entretient très facilement, il se cassera moins et reste beau et brillant.

Les soins réguliers avec des produits naturels et Bio qui viennent soutenir ce qui se passe naturellement est une manière de consommer peu mais bien: juste le nécessaire mais pas le superflu et surtout rien qui viendrait rompre un équilibre naturel d’entretien.