Retour au paddock et retour des insectes sur le cheval

Comment gérer la nuisance des insectes pour son cheval?

Les astuces anti mouche et les préparatifs anti insectes dans l’environnement du cheval sont multiples. Rappelons quelques principes et idées.


Les insectes jouent un rôle essentiel dans la biodiversité. Ils décomposent les déchets pour les transformer en matières organiques dont se nourrissent les plantes. On ne veut donc pas les éradiquer, loin de là, juste éviter que le cheval s’agace de leur présence trop nombreuse et prévenir les soucis sanitaires. En effet, les insectes perturbent le comportement des animaux mais ils peuvent également transmettre des pathogènes et être à l’origine de certaines maladies. Pourtant ils vont sans cesse tenter de s’en approcher, voir de s’y installer car ils y trouvent leur garde manger, bien au chaud en plus!


Mouches domestiques, mouches d’écuries mouches plates, taons, moustiques, moucherons, gastérophiles, ils sont nombreux ces insectes qui énervent nos équidés.

Il y a ceux qui piquent et qui se nourrissent directement du sang. Les piqûres sont plus ou moins douloureuses. Dans cette catégorie on a les mouches d’écurie, les mouches plates, les moustiques, les culicoïdes femelle.


Puis il y a ceux qui se nourrissent des sécrétions (squames, peau, sueur) des chevaux et qui sont irritants et peuvent aussi transporter des germes et provoquer des infections.

Les mouches domestiques font partie de cette catégorie et il y en a un grand nombre de variétés.


Le gastérophile, sorte de gros bourdon qui ne pique pas mais dont les femelles pondent leurs oeufs sur la robe du cheval, en particulier au niveau des membres, sont eux nuisibles quand ils sont ingérés par léchage. Les larves vont s’installer dans le tube digestif du cheval où elles vont poursuivre leur développement. Elles se nourrissent de la muqueuse digestive.

Anti insecte pour chevaux

GASTÉROPHILE MOUCHE PLATE


Selon la région, le temps et l’environnement du cheval le problème est plus au moins aigüe. Mais ce qui est certain c’est que le nombre d’insectes explose quand les températures grimpent et que leur cycle de reproduction est très rapide. On peut avoir jusqu’à 30 générations de mouches par an car il leur faut que 8 à 10 jours pour passer du stade oeuf au stade adulte.

Certains insectes sont particulièrement nuisibles comme la mouche plate qui vit quasi en permanence sur le cheval. Elle se déplace comme une araignée. Ses piqures sont douloureuses. Ou le moucherons femelles ou culicoïdes dont les sécrétions sont particulièrement allergènes et font partis du cycle infernal de la dermite estivale du cheval.

Protéger son cheval est essentiel et il faut attaquer sur tous les fronts: écurie, pré et animal.


Le cycle de vie des insectes commence par la ponte d’oeufs dans les matières organiques la plupart du temps, parfois dans l’eau stagnante: fumier, litière souillée, compost, restes d’aliments sur le sol… Les larves s’en nourrissent.

Pour briser le cercle de reproduction, il faut assécher le plus possible la litière et épandre le fumier car la lumière et l’assèchement vont détruire beaucoup de larves.

La première précaution est donc l’environnement direct du cheval car en plus des matières organiques à éviter, il faut l’éloigner d’eau stagnante et de sources de chaleur. Un seau d’eau stagnante est un lieu parfait pour les femelles moustiques qui y déposent leurs oeufs à quelques millimètres de la surface. Les larves vivent dans l’eau et ont besoin d’eau pour se développer.

Anti insecte pour chevaux


Donc à l’intérieur, on nettoie, on repère l’eau stagnante et on aère le plus possible.

A l’extérieur, il est important de préserver tout ce qui peut servir d’abris naturels comme les haies et les arbres qui sont les espaces de vie des prédateurs naturels des insectes et qui permettent de maintenir un équilibre. Laissez le se rouler dans la boue, séchée cela lui fera un bonne protection contre les insectes.

En groupe ils chassent les mouches de la tête de l’autre quand ils sont en position de stationnement tête-bêche. C’est donc plus facile quand le cheval n’est pas seul au pré.


Anti insecte pour chevaux

Pour protéger directement le corps du cheval, il existe masques et couvertures. Cela peut être une solution locale et ou provisoire pour des zones très attaquées et irritées mais attention aux zones de frottements car d’autres problèmes peuvent apparaître en cas de port prolongé.


Puis il reste les produits insecticides et insectifuges pour lutter contre les insectes sur le cheval. Inutile de préciser que nous éviterons les produits nocifs qui tuent tout sur leur passage, y compris les insectes pollinisateurs. Ces produits sont dangereux pour l’environnement et pour le cheval sur le long cours. D’autant que de nombreux produits insectifuges, qui éloignent les insectes sont tout à fait efficaces. Mais le nombre de produits disponibles est à la hauteur de la problématique. Comment choisir celui qui sera efficace car ce qui l’est pour un équidé ne l’est pas forcément pour l’autre. Rentre en ligne de compte la robe et son type de poil, la transpiration, son odeur mais aussi la température extérieure, le degré d’humidité etc.

Bref, vous devrez peut-être en essayer plusieurs ou composer vous-même une formule à partir d’ingrédients répulsifs d’insectes. Les produits conçus uniquement à base d’ingrédients naturels issus de plantes ont prouvé leur efficacité.

La lotion protectrice 067 est composée d’huile de neem. C’est une huile obtenue à partir des graines de margousier traditionnellement utilisées en agriculture indienne pour repousser les insectes. Associée à certaines huiles essentielles comme la citronnelle et le lavandin son efficacité a été éprouvée même dans les pays chauds!