top of page

L'effet antibactérien de l'ozone sur des plaies

L’effet antibactérien de l’ozone des plaies infectées des membres et de pieds des chevaux.


(*) Etude tchèque du 08/2019 par Cosmin C, Luca V, Chirila F, Pop G, Oana L


« Le mode de vie des chevaux et les facteurs environnementaux auxquels ils sont soumis, les mettent régulièrement dans des situation de blessures, notamment au niveau des membres. Cela produit généralement des plaies traumatiques ouvertes. Certaines particularités, comme le manque d'élasticité de la peau et la faible protection au niveau des paturons contribuent à une incidence élevée de blessures.

De plus, la contamination fongique et bactérienne à laquelle sont soumis les pieds, est source d'infection puis d’une phase chronique de ces plaies. Des processus ischémiques et une hypoxie s'installent et augmentent le temps nécessaire à l'épithélisation.

Le matériel biologique de cette étude était constitué de 5 chevaux de race, âge, poids et sexe différents. L’objectif de l’étude était de suivre le temps nécessaire à la cicatrisation complète et à l'évolution de l'activité microbiologique à la surface des plaies par des prélèvements avant et après traitement pour des tests bactériologiques. Les sujets ont été traités localement par la méthode du sac d’ozone** à une dose de 50 μg/ml pendant 30 minutes à chaque séance de traitement. Aucune autre thérapie associée n’a été réalisée. Nous avons obtenu une réduction de la surface de la plaie jusqu'à 3,3 cm²/jour et une réduction de la population bactérienne jusqu'à 93,81 %. Ce résultat nous confirme que le traitement topique à l'ozone par la technique du sac d'ozone possède des propriétés bactéricides efficaces dans le traitement des plaies atoniques infectées des membres inférieurs du cheval. » (*)



** Cette étude a été réalisée avec un sac d’ozone. Aujourd’hui le Bagging breveté par 067 permet un usage plus facile et plus efficace pour traiter les membres. Le pied se glisse dans la coupelle formée au fond du bagging et les fermetures latérales et supérieurs permettent de fixer correctement le bagging.

Ce bagging est relié à un générateur d’ozone sélectionné à cet usage afin d’avoir la puissance de diffuser la quantité d’ozone nécessaire pour un traitement plus court que celui indiqué dans l’étude.

Le traitement avec le bagging 067 dure 10 minutes et permet d’éradiquer toutes les colonies de bactériennes et fongiques.

Peu d’études scientifiques sont à ce jour publiées et celle-ci vient conforter les très nombreuses expériences empiriques qui démontrent l’efficacité de l’ozone dans le traitement des infections fongiques et bactériennes et l’accélération de la cicatrisation mis en place grâce au traitement.

Comments


bottom of page