top of page

Les mycoses chez le cheval

Les chevaux peuvent attraper des mycoses, aussi appelées infections fongiques, de différentes manières. Les champignons responsables de ces infections sont présents dans l'environnement, tels que le sol, les pailles ou les fumiers, et peuvent se développer dans des conditions humides et chaudes. Les chevaux peuvent entrer en contact avec ces champignons par le biais de leurs sabots, de leur peau ou de leurs poils.


Mycose oreille cheval


Les types de champignons qui causent des mycoses chez les chevaux sont généralement des dermatophytes, des levures ou des champignons filamenteux. Les dermatophytes sont les plus courants et peuvent causer des infections de la peau et des poils, notamment la teigne, qui se caractérise par des lésions circulaires sans poils. Ce sont des champignons filamenteux qui appartiennent à la famille des dermatophytoses. Ils se nourrissent de la kératine, une protéine que l'on trouve dans les cheveux, les ongles et la peau.


teigne cheval

Les levures et les autres champignons filamenteux peuvent également causer des infections de la peau, mais aussi des infections du système respiratoire et des muqueuses.


Les mycoses peuvent avoir différentes conséquences sur la santé des chevaux, en fonction du type et de la gravité de l'infection. Les infections superficielles de la peau et des poils peuvent être gênantes et causer des démangeaisons, mais elles peuvent être traitées assez facilement. Les infections plus graves peuvent entraîner une perte de poids, de la fièvre, une toux et d'autres symptômes plus graves.

Certaines infections fongiques sont contagieuses, surtout la teigne, qui peut être transmise d'un cheval à l'autre par contact direct ou par le biais d'objets contaminés, tels que des brosses ou des couvertures.

Pour traiter les mycoses chez les chevaux, il est important de consulter un vétérinaire qui pourra prescrire un traitement approprié en fonction du type et de la gravité de l'infection. Le traitement peut inclure des antifongiques locaux ou systémiques, des bains antifongiques et des soins de la peau.


Certains chevaux peuvent être plus prédisposés à développer des infections fongiques en raison de facteurs tels que leur état de santé général, leur alimentation, leur environnement et leur âge. Les chevaux stressés, mal nourris ou souffrant de maladies chroniques peuvent être plus sensibles aux infections fongiques. Les chevaux vivant dans des environnements humides ou insalubres peuvent également être plus exposés aux champignons responsables de ces infections.


Les mycoses qui peuvent affecter l'oreille des chevaux comprennent généralement des levures ou des champignons filamenteux. Ces infections fongiques peuvent provoquer des symptômes tels qu'une irritation, des démangeaisons, une inflammation et des écoulements.

Ces infections fongiques peuvent causer une otite, qui est une inflammation de l'oreille. Les symptômes d'une otite chez un cheval peuvent inclure une douleur à l'oreille, des secousses de tête, une accumulation de cire ou de pus dans l'oreille, une perte d'équilibre et une perte auditive.

Le traitement de la mycose de l'oreille chez le cheval dépendra de la gravité de l'infection et de la cause sous-jacente. Un traitement courant comprend l'utilisation d'antifongiques topiques, tels que des crèmes ou des gouttes auriculaires antifongiques. Dans les cas plus graves, le vétérinaire peut également prescrire des antifongiques systémiques pour traiter l'infection. Il est également important de nettoyer régulièrement l'oreille infectée pour éliminer les excès de cire et de pus.

L'huile ozonée saturée 067 a démontré d'excellents résultats dans les traitement des mycoses de l'oreille et dans le traitement de la teigne.

L'ozone est un traitement alternatif pour toutes les infections fongiques chez les chevaux, car l'ozone détruit par oxydation les micro-organismes qu'il rencontre.

Comments


bottom of page