Gale de boue, crevasses, blessures et irritations chez le cheval

La gale de boue est cet ensemble d’affections cutanées, irritations, crevasses, croutes qui touche la peau fine et fragile des membres du cheval et plus particulièrement le pli du paturon. La gale est liée  à l’environnement dans lequel le cheval évolue (boue, humidité, litière, abrasion liée au carrières).

Mais un cheval se blesse aussi  facilement et fréquemment.

Les lésions, les crevasses, les petites blessures et irritations doivent être prises en charge avant l’installation d’une inflammation. Une blessure ou crevasse bien soignée, cicatrise et guérit vite.

Les plaies larges et pénétrantes doivent faire l’objet d’un avis professionnel. Mais la plupart des situations pourront être traités avec  des soins naturels qui vont accompagner et soutenir au mieux les mécanismes naturels de cicatrisation.

Soutenir la cicatrisation du cheval grâce aux actifs issus du miel

Un baume unique qui concentre tous les bienfaits des produits de la ruche. 

  • Le miel freine la prolifération bactérienne et  stimule la régénération des cellules épidermiques. Il cumule à la fois des propriétés hydratantes, nourrissantes en antioxydantes. C’est un puissant antiseptique.
  • Le propolis est un booster de la production de collagène et d’élastine, il stimule la régénération et multiplication cellulaire.
  • La cire d’abeille permet d’augmenter le pouvoir protecteur des baumes de par se teneur en Vitamine A qui lui confèrent des propriétés hydratantes et protectrice.
  • Le pollen est riche en Vitamine E et Selenium qui protègent les membranes cellulaires. Il contient également du Béta-carotène et de la Vitamine B aux pouvoirs hydratants et de la Vitamine A qui en fait un excellent anti oxydant .

L’application quotidienne sur toutes les zones blessées permet de soulager les tiraillements et de favoriser le processus de cicatrisation. Particulièrement efficace pour les crevasses et toutes les affections cutanées de la gale de boue. Les zones sont assainies et cicatrisent rapidement.

Les zones à réparer peuvent d’abord faire l’objet d’un Shampoing Calmant. 

Nettoyer les plaies des chevaux avec une base lavante hypoallergénique

Assainir en respectant le microbiome de la peau.

Avant de traiter la plaie il est indispensable d’avoir une zone propre. Toutes les zones blessées doivent être nettoyées.

La base lavante issue de la mélasse de betterave à sucre est hypoallergénique, ultra douce et peut s’utiliser même sur les plaies et les lésions. Toutes les zones abîmées pourront être lavées avec les Shampoing Calmant 067 005.

La poudre d’avoine, réputée pour son action calmante est largement utilisée dans nos cosmétiques pour ses bienfaits. 

Il est recommandé de n’utiliser aucun shampoing ou nettoyant contenant des actifs irritants. 

Après avoir soulagé les zones irrités, appliquez le Baume cicatrisant 055 007 sur toutes les petites lésions et zones de grattage.

Protéger du soleil les zones fragiles chez le cheval

Les lésions provoquées par les UV.

Il n’est pas rare de voir un cheval avec des croutes autour des naseaux, zone où la peau est particulièrement sensible au rayonnement. Ce sont des dommages cellulaires provoqués par un coup de soleil.

Les chevaux atteints sont principalement les plus clairs, ceux à la peau rose.

Des croutes se forment. Il faut apaiser et protéger pour éviter qu’une inflammation ne s’installe.

Si le coup de soleil est très important, il faut d’abord permettre à la peau de cicatriser et utiliser un masque la journée, le temps de laisser agir le Baume SOS 055 007  cicatrisant.

Ensuite l’application d’une protection solaire pour cheval s’impose. La meilleure protection solaire est composée d’écrans minéraux qui vont former une barrière physique contre les UV.

La protection solaire doit résister à l’eau, particulièrement quand il s’agit de la zone autour des naseaux, régulièrement penchée dans l’abreuvoir. 

A utiliser quotidiennement en fonction de l’exposition.

Soulager les yeux irrités du cheval

Utiliser les bienfaits du bleuet.

Les yeux sensibles, gonflés, larmoyants sont autant de signes d’une irritation qu’il ne faut pas sous-estimer.

Il faut nettoyer, calmer et apaiser rapidement l’oeil du cheval. 

Le bleuet est une plante particulièrement indiquée pou traiter les affections oculaires de manière naturelle et tout en douceur. L’hydrolat de bleuet nettoie, décongestionne et apaise les yeux irrités et gonflés.

Un hydrolat est l’eau obtenue après distillation de l’huile essentielle. L’hydrolat est faiblement concentré. Le bleuet est utilisé seulement pour son hydrolat (il ne produit pas d’huile essentielle) pour les fatigues oculaires et les conjonctivites.

Pour prendre soin du contour de l’oeil, utiliser une compresse d’ Hydrolat 001 005 et nettoyer de l’intérieur vers l’extérieur.